Arrosage de votre cèdre

L’arrosage (Indications générales)

Une haie fraîchement plantée doit généralement être arrosée à raison d’une ou deux fois par semaine durant le premier mois afin de maintenir l’humidité du sol (Celui-ci aura été arrosé abondamment et en profondeur lors de la plantation). Même par temps de canicule, il est inutile d’arroser quotidiennement votre haie: on préférera un arrosage important une fois par semaine plutôt que plusieurs petits arrosages quotidiens. Généralement, un an ou deux après la plantation, vos cèdres seront bien enracinés et subviendront eux-mêmes à leur besoin en eau (sauf par temps de sécheresse où il faut parfois reprendre les arrosages).

La meilleure technique pour arroser une haie est d’installer un boyau perforé. Dépendamment du débit d’eau fournit par votre boyau, un arrosage devrait durer 1h à 2h. N’oubliez pas qu’une bonne pluie compte pour un arrosage.  Une fois que vous aurez déterminé la fréquence qui convient à votre situation, vous pourrez installer une minuterie et programmer vos arrosages de façon régulière.

Avant d’arroser : Vérifier l’humidité de votre sol!

Plutôt que de regarder le feuillage qui montrera des signes alors qu’il sera bien souvent trop tard, nous vous recommandons de vérifier l’humidité du sol avant chaque arrosage afin de vous assurer que l’irrigation est adéquate. Puisque plusieurs facteurs peuvent influencer la fréquence des arrosages, vous serez donc en mesure de rectifier la situation avant que les problèmes ne surviennent. Creusez avec les doigts quelques pouces de profondeur. L’idée n’est pas de savoir si le sol en surface est humide mais bien de vérifier si la quantité d’eau disponible aux racines est suffisante: le sol devrait être humide sans toutefois être saturé d’eau.  Vous devriez donc pouvoir former une « boule » avec une poignée de terre sans toutefois que l’eau ne s’écoule entre vos doigts. Si le sol est trop humide, réduisez la fréquence et/ou la durée des arrosages.  S’il est trop sec, assurez-vous d’humidifier le sol en profondeur puis reprenez les arrosages sur une base régulière.

Quelques facteurs qui peuvent influencer l’arrosage…

  • La nature du sol ;
  • Un arbre qui surplombe la haie, créant un effet parapluie ;
  • La topographie du terrain ;
  • Le débit d’eau à votre boyau ;
  • La fréquence et la quantité de pluie reçue ;
  • Un boyau perforé endommagé ou défectueux…

Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons de suivre les conseils indiqués plutôt que de suivre les conseils de gens de votre entourage. Bien qu’ils soient bien intentionnés, la procédure qu’ils auront suivie ne s’appliquera peut-être pas chez vous…

Arrosage lorsque la plantation a été réalisée en période de canicule

Cette situation est évidemment à éviter.  Toutefois, si vous n’avez pas pu éviter la période de canicule pour planter vos cèdres, il peut parfois s’avérer nécessaire d’arroser le feuillage afin de prévenir l’évaporation de l’eau par celui-ci. En effet, puisque les végétaux puisent l’eau dont ils ont besoin par les racines et que celles-ci auront été coupées, l’arrosage du feuillage pourrait leur donner un petit coup de pouce le temps qu’ils se soient implantés. Bien sûr, on arrose le soir, une fois le soleil couché, ou tôt le matin.

Avant de partir en vacances…

Assurez-vous d’arroser le sol en profondeur ou encore installez une minuterie. Cela n’a rien de fastidieux et vous éviterez de voir vos cèdres dépérir à votre retour !

Vos cèdres prennent une couleur jaunâtre?

Ce probablement le signe d’une asphyxie racinaire. Soit la terre et/ou le paillis a été remblayé trop haut sur le collet des cèdres, soit ils ont reçu une trop grande quantité d’eau. Dégagez le collet au besoin et assurez-vous que l’eau se draine adéquatement. Si nécessaire, creusez une petite rigole pour permettre à l’eau d’évacuer et/ou réduisez la fréquence ou la durée des arrosages.

Arrosage en début et en fin de saison

À l’automne, le manque de précipitation avant le gel du sol peut parfois contribuer à la dessiccation du feuillage. Contrairement aux feuillus qui perdent leurs feuilles l’automne venu, les conifères emmagasinent l’eau dans leur feuillage. Ce phénomène leur permettra de palier au dessèchement du feuillage qui pourrait survenir lors des journées hivernales où les températures sont au-dessus du point de congélation. Si la saison n’est pas très pluvieuse, il est bon de procéder à un ou deux bons arrosages à la fin du mois d’octobre afin de permettre aux aiguilles d’emmagasiner une réserve en eau.

Pour cette même raison, il est primordial que votre haie de cèdres fraichement plantée ne manque pas d’eau à l’arrivée des chaleurs au printemps.

Leave a Comment